paris-carte-topographique_edited.jpg

Agence de Recherches et d'Évaluation en Sciences Humaines

 

A propos de l'ARESH

L'ARESH signifie l'Agence de recherches et d'évaluation en sciences humaines. Il s'agit d'une entité coopérative, entre le laboratoire de recherche et l'entreprise professionnelle, portée sur différents objets, propres aux domaines et champs d'expertises de ses membres. Nous souhaitons faire dialoguer "recherche", Cité et pratiques professionnelles à partir de différents items et préoccupations, et via différentes disciplines telles que : l'anthropologie clinique et l'anthropologie de la ville, les sciences de l'éducation et de la formation, la topologie, la philosophie et la théorie critique.

Pour ce faire, l'ARESH fonctionne sur deux axes : la recherche(-action) et l'évaluation (conception-pilotage-régulation), pouvant faire projet dans ce que nous appelons une "recherche-action-évaluation" (RAE).

Recherche-Action

Les recherches-actions ont pour objectif la compréhension d’un problème ou d'une situation qui émerge dans un territoire, et qui n’a pas nécessairement fait l’objet d’une description scientifique suffisante, un "impensé" des sciences humaines. Notre éthique de travail consiste en notre engagement sur des valeurs et des objectifs co-construits avec les partenaires (habitant-es, professionnel-les, usager-es, bénévoles, etc.). Cette façon de travailler s'effectue à partir de la coopération et d'apprentissages mutuels entre chercheur-es et acteur-trices.

Évaluation

L'évaluation est une nécessité. Parfois imposée, elle est aussi un levier pour le développement des sujets - dans une perspective d'apprentissages - de politiques - dans une veille d'actualité et de correspondances - et de structures - dans son effectivité et ses organes.

Une évaluation est toujours pilotée par un (ou plusieurs) sujet(s) : ce qui servira de boussole pour bien agir sera qu'elle ne doit se faire que dans une vision humaniste.

Laboratoire

Les membres de l'ARESH sont chercheur-ses. Ainsi l'ARESH produit des données scientifiques par le biais de ses membres, de façon à rester dans une communication à l'extérieur de ses résultats et méthodologies, pour en nourrir son intérieur et veiller à une garantie scientifique socialisée avec des pairs de la communauté.

 

Les membres de l'ARESH

Une approche pluridisciplinaire

Du dialogue réciproque de nos champs naît notre épistémologie : dans le désir de comprendre, et pratiquer en dépassant les frontières disciplinaires classiques.

 

Lorenza Biancarelli

Co-Directrice / Fondatrice

Lorenza Biancarelli est docteure en Psychanalyse et Psychopathologie, chercheure associée au Centre de Recherches Psychanalyse, Médecine et Société (E.A 3522) de l’Université Paris VII Diderot, praticienne de l’évaluation et attachée temporaire à la recherche et à l’enseignement de 2016 à 2018 à l’UFR de l’Institut Humanités Sciences et Sociétés (IHESS) Université Paris VII- Denis Diderot.
Dans le cadre de sa thèse intitulée "Haut lieu de traitement du corps dans la cité. Pour une anthropologie clinique du statut du corps"(2019), Biancarelli entrecroise  les apports de l’anthropologie, de la psychanalyse et la topologie pour réfléchir sur les rapports entre : corps, nom, identité et récit de soi, dans des contextes d’errance, d’exclusion et de toxicomanie. Ses études de terrain à São Paulo (Brésil) et en Europe, interrogent comment ce montage se défait et se réinvente, à travers la relation du sujet avec la carte, le territoire et l’objet. Cette articulation met en lumière certaines modalités d’expression de nouvelles formes de subjectivation. Ces  « hétérotopies » (Foucault, 1967) urbaines,  sont marquées non seulement par la « dominance de l’objet » (Gaspard, 2010) et la mise en péril de la circulation des signifiants majeurs qui disent l’origine, la filiation et les mythes ; mais aussi, par l’invention de logiques de résistances individuelles, culturelles et collectives. Biancarelli étudie comment la façon du sujet d’habiter la topographie rend compte de l’invention d’une topologie plastique singulière.

Nos projets en cours et nos partenaires

Coopération, Faire-ensemble

Nous vous présentons ci-dessous nos différents projets et actions actuels. Chacun d'entre eux grâce à la confiance de nos partenaires et collaborateurs, aussi présenter un projet revient aussi à communiquer sur ces derniers, acteurs principaux des projets que nous copilotons.
En cliquant sur une vignette, vous en saurez plus : n'hésitez pas à jeter un œil.

Evaluation d'un programme territorial en milieux socio-culturels et d'abris d'urgence

La FAS, Cultures du Coeur et Les Petits Débrouillards

Nous pilotons une démarche d'évaluation partagée sur 3 axes en milieux d'éducation populaire et d'abris d'urgence :
1) le programme en soi, avec l'émergence des critères et indicateurs de façon collaborative avec l'ensemble des actrices et acteurs
2) le développement professionnel et des capacités des sujets pendant le vécu du programme et ses installations
3) les stratégies et capacités de résistances des sujets en situation de confinement (Covid-19)

La démarche qualité dans les formations professionnelles françaises: le RNQ

CompéForma

Le Référentiel National Qualité (RNQ) est le guide des organismes de formation français pour devenir habilités aux fonds publics de formation (CPF/A) et devient gage de reconnaissance institutionnelle. Nous accompagnons les équipes pédagogiques et de direction pour passer d'une démarche d'agrémentation à une démarche complexe d'évaluation formative, de productions des preuves à partir d'une valorisation de l'existant.

Recherche-Action Cartographies. Un regard croisé sur la situation des jeunes  "réfugiés urbains".

Projet soutenu dans le cadre de l’appel à projets de la Maison de Sciences de l'Homme 2020. Axe: Corps, Santé, Société et Penser la Ville Contemporaine

À partir d’une collaboration entre les équipes mobilisées localement - en France, au Brésil - et d’une expérimentation qui s’oriente sur le terrain et sur l’échange des pratiques, notre projet vise au développement et la diffusion d’une approche intégrée et multi-située de recherche sur les phénomènes migratoires des mineurs dits « non accompagnés » (MNA) à échelle internationale. 

Le projet s'avère centré sur la situation parisienne mais rassemblant des chercheurs de Paris, São Paulo et Bamako issus de plusieurs disciplines (psychologie, psychiatrie, anthropologie, philosophie).

 

Actualités

Suivez les avancées de l'Agence de Recherches et d'Évaluation en Sciences Humaines et de nos partenariats

Solidarité

18 juin 2020

Nous montons une cagnotte solidaire en direction des habitant-es de Cambui, au Brésil : https://www.papayoux-solidarite.com/fr/collecte/soutien-alimentaire-aux-familles-bresiliennes-de-cambui

"Respirations", Covid-19 et solidarités

12 mai 2020

Merci à la Fédération des Acteurs de la Solidarité (FAS) pour leur article "Covid-19 : l'ARESH diffuse des vidéos pour favoriser un espace de dialogue avec les familles confinées dans les centres d'hébergement"

Cliquez ici

Participations au projet CODE-VIRUS

6 mai 2020

Coordination interDisciplinaire pour l’Etude de l’impact sociétal du CoronaVIRUS (CODE-VIRUS) réunit plusieurs chercheuses et chercheurs de différents pays. Nos recherches contribuent à comprendre les impacts en post-confinement sur les populations fragiles. Suites à venir...

Notre nouvel article dans la revue Evaluer - Journal international de recherche en éducation et formation

1 mai 2020

La crise est ici perçue et utilisée comme l’occasion de trois formes d’expressions par des tournants critiques de différentes disciplines faisant dialogue. Nous aspirons à nous orienter vers de potentiels courants alternatifs, des pas-de-côtés, pour apprécier autrement, d’une vigilance de relire des activités, dont l’évaluation fait partie.

Article en ligne et gratuit ici

 

Exprimez-vous

Anonymement, en signant, comme vous le souhaitez.

 

Carte des projets actuels (mai 20)

 

Publications

Articles, ouvrages (chapitres) et communications scientifiques

  • Biancarelli, L. & Douville, O. (2020, à venir). Une topologie contemporaine du corps dans la cité, in Agora - studies in psychoanalytic theory is indexed at: PsycINFO - Amerecan Psychological Association (www.apa.org/psycINFO)/LILACS/BIREME - Literatura Latino Americana e do Caribe de Informaçao em Ciências da Saude (www.bireme.br) Index Psi Revistas (C.F.P.)/ CLASE (www.dgbiblio.unam.mx/clase.html)

  • Roblez, A., Biancarelli, L., Gremion, C. (2020). Dialogue transdisciplinaire sur l’évaluation en temps de crise – Critiques et Perspectives. revue Évaluer - Journal international de recherche en éducation et formation (ADMEE Europe), Dossier thématique : Evaluer en temps de pandémie : http://journal.admee.org/index.php/ejiref/article/view/239

  • Biancarelli, L. (2020) Allant au-delà et vers l’exil : entre rupture, disparition et invention, Dans Dimitriades, Y. et al. (dir.) Trajets et sites de l’exil ; psychanalyse et politique. Paris : Langage.

  • Da Costa F., Gremion C. & Roblez A. (2020). Evaluation formatrice, rythmes et travail de groupes à distance, revue E-JIREF (ADMEE Europe), Dossier thématique : Evaluer en temps de pandémie: http://journal.admee.org/index.php/ejiref/article/view/221

  • Biancarelli, L. (2020 à venir). Hauts lieux de traitement du corps dans la cité. Pour une anthropologie clinique du statut du corps, in Cliniques méditerranéennes. Publiée par le Centre inter-régional de recherches en psychopathologie clinique (CIRPC). 

  • Roblez A. (2019). Penser une éthique interculturelle structurée ? Une piste par l'évaluation, in Ethica - revue interdisciplinaire de recherche en éthique, Dossier : Jalons pour une éthique interculturelle, Vol. 22 n°2, UQAR (Canada)

  • Biancarelli, L. (2018). Au-delà de frontières : entre corps et territoire. Dans Westphal, L. et al. (dir.). Les usages de drogues comme traitement de soi (pp. 169-180). Paris : Langage.

  • Biancarelli, L. (2016). Quand le corps « craque ». Sur le crack à la Cracolândia au centre de Sâo Paulo. Psychologie Clinique, 41(1), 138-153. doi:10.1051/psyc/201641138.

  • Section Lectures « Mémoires, Centre Primo Levi, Vivre après la torture ». Revue Psychologie Clinique, Paris, n°38, 2014/6.

  •  Biancarelli, L. (2015). Errance et Adolescence. VST - Vie sociale et traitements, 125(1), 103-106. doi:10.3917/vst.125.0103.

  • Biancarelli, L. & Douville, O. (2013). Des fonctions subjectives de l'errance chez des adolescents et des jeunes adultes. Le Journal des psychologues, 312(9), 34-39.

  • Biancarelli, L. (2013) Mémoire « Errance : la carte de l’infini. Contribution à la question : En quoi l’errance soigne-t-elle et que soigne-t-elle ? » in Centres d'Entrainement aux Méthodes d'Education Active (Ceméa) 2013/6.


 

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait."

Mark Twain

 
 

Formulaire d'abonnement

  • LinkedIn

©2020 par la Direction de l'ARESH Créé avec Wix.com
©2020 Logo FCPetiot